lundi 6 octobre 2014

D comme Diplomatie

Parce que je n'ai, pour ainsi dire, aucune idée de comment ça marche. Ou, en tout cas, j'ai une grande difficulté à m'en servir quand ça peut être utile, genre pour entrer dans un bar particulier d'Angoulême où il y a pour certaines occasions des videurs (qui ont visiblement autant de notions de diplomatie que moi) qui s'appliquent bien à refouler des gens même quand le bar n'est pas bondé. Ce qui est encore plus drôle c'est que, la dernière fois que ça m'est arrivé, on y avait joué avec Voïd Head même pas 2 semaines plus tôt. Encore merci à Marine qui avait tout tenté pour que je puisse quand-même rentrer, ce qui lui a valu de se faire sortir ... Sick Sad World !


Pour la petite histoire, l'ami Slo s'en était aussi fait refuser l'entrée un soir du festival de la BD de cette année où il dédicaçait à l'intérieur ...

Et avec ça, "Je vous emmerde" par Guérilla Poubelle :

6 commentaires:

  1. c'est pas un problème de diplomatie, c'est un problème d'ouverture des yeux et d’élégance... surtout d’élégance... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que placer des videurs butés devant des bars qui n'en ont pas un réel besoin, c'est pas élégant du tout.

      Supprimer
  2. en tout cas j'aime bien c'te serie "alphabetique", c'est une bonne façon de se bouger le ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. C'est un peu le but, en effet. Et ça marche pas mal.

      Supprimer
  3. Il me semble me souvenir de la même chose à Lille, il y a 10 ans. Spécialiste?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, c'est un peu un running gag de ma vie ;)

      Supprimer